Zone euro: Trichet appelle Etats à augmenter le fonds de stabilité si besoin

© 2010 AFP

— 

Les Etats de la zone euro et les autorités européennes doivent augmenter la taille du Fonds de stabilité financière si les conditions l'exigent, a déclaré vendredi le président de la Banque centrale européenne (BCE) Jean-Claude Trichet, appelant à une réponse "proportionnelle".

"Nous encourageons les Etats à aller aussi loin que possible pour être proportionnel aux défis", a-t-il dit lors d'une conférence de presse organisé par l'European american press club à Paris, mentionnant les politiques budgétaires nationales, les réformes structurelles nationales ainsi que le Fonds de stabilité.

Le Fonds européen de stabilité financière (FESF) a été créé après la crise grecque du printemps et doit également servir à financer une partie du plan d'aide à l'Irlande, actuellement en négociations.

Sa capacité de prêt a pour l'instant été fixé à 440 milliards d'euros.

"Il est très important d'être aussi efficace que possible, également quand il est question de quantité", a expliqué M. Trichet, en réponse à une question sur la nécessité ou non d'augmenter ce fonds.