Bourse: derniers jours pour profiter d'une niche fiscale sur les plus-values de vos actions

BOURSE Mieux vaut réfléchir à les vendre avant la fin de l'année...

E.M.
— 
La Bourse de Paris creusait ses pertes vendredi après-midi, le CAC 40 perdant 0,78%, dans un marché refroidi par l'annonce de Pékin d'une hausse du taux de réserves obligatoires de ses banques.
La Bourse de Paris creusait ses pertes vendredi après-midi, le CAC 40 perdant 0,78%, dans un marché refroidi par l'annonce de Pékin d'une hausse du taux de réserves obligatoires de ses banques. — Eric Piermont AFP/Archives

Avis à tous ceux qui possèdent des actions: la fiscalité sur les plus-values se durcit au 1er janvier prochain. Désormais, elles seront taxées au premier euro. Mieux vaut donc, dans certains cas, les vendre rapidement.

Impôt au premier euro

Jusqu’ici, les propriétaires de biens mobiliers, comme les actions ou les obligations, ne payaient aucun impôt quand la plus-value réalisée était inférieure à 25.830 euros. Ce seuil de cession avait déjà été supprimé cette année pour les prélèvements sociaux. CRSD et CSG touchent ainsi les plus-values au premier euro. Et il en sera de même dès 2011 pour l’impôt sur le revenu.

Cette mesure s’inscrit dans le cadre du budget de rigueur voté en ce moment par le Parlement. Le gouvernement a également décidé d’augmenter la fiscalité générales qui pèsent sur les plus-values mobilières. Le taux de prélèvements sociaux passera de 12,1 à 12,3% l’année prochaine. Dans le cadre de l’imposition sur le revenu, le taux forfaitaire passera quant à lui de 18 à 19%.

Calendrier boursier

Attention toutefois au calendrier pour tous ceux qui souhaiteraient profiter une dernière fois de ce régime fiscal avantageux et vendre leurs actions. L’année boursière se termine le 28 décembre: il faut attendre trois jours entre l’ordre de vente et le transfert effectif de propriété.

Pour une vente réalisée les 29, 30 ou le 31 décembre, la plus-values sera donc davantage taxée.