L'Espagne privatise sa loterie et ses aéroports pour réduire sa dette

Reuters

— 

L'Espagne va céder au secteur privé 30% de sa part dans la loterie nationale et jusqu'à 49% des aéroports et services aéroportuaires du pays, de façon à réduire le montant de sa dette, a annoncé mercredi le Premier ministre Jose Luis Zapatero.
Les deux premiers aéroports du pays, à Madrid et Barcelone, seront dirigés par des entreprises par le biais de concessions, a dit Zapatero au Parlement. L'Espagne a déjà revalorisé d'un point sa TVA et adopté un budget d'austérité pour 2011 de manière à éviter une crise de type grec ou irlandais.