Les prix de l'immobilier ancien en forte hausse dans l'Ile-de-France

IMMOBILIER Sur un an, ils ont augmenté de plus de 10% en moyenne...

E.M.

— 

Une agence immobilière, à Paris.
Une agence immobilière, à Paris. — APESTEGUY/SIPA

Les prix de l’immobilier à Paris et en Ile-de-France atteignent de nouveaux records. Ils ont connu une hausse sans précédent au troisième trimestre 2010, a révélé jeudi la Chambre des notaires de Paris et de l'Ile-de-France. 

Par rapport au second trimestre, le prix du m2 a augmenté en moyenne de 4,1% et de 10% sur un an.

Au-delà des 7.000 euros/m2 à Paris

La hausse est particulièrement soutenue à Paris intra-muros. Le prix moyen du m2 a dépassé la barre symbolique des 7.000 euros, en hausse de 5,1% sur trois mois et de 13,8% sur un an. Désormais, plus aucun arrondissement de la capitale ne propose de prix médian inférieur à 5.000 euros le m2.

Dans le reste de l’Ile-de-France, la hausse est légèrement plus modérée. Les prix ont augmenté de 4% en petite couronne et de 3,1% en grande couronne ce trimestre. Sur un an, l’augmentation est respectivement de 11,5% et de 8,9%.

Apaisement en 2011

«Les sommets de la période 2005-2007 ne sont néanmoins pas atteints », note le communiqué de presse. 

Selon la Chambre des notaires, cette hausse des prix devrait toutefois s’atténuer l’année prochaine «pour ne pas mettre en cause la solvabilité de la clientèle. Cet apaisement est souhaitable pour limiter le taux d’effort de ménages et conserver un marché accessible au plus grand nombre», précise-t-elle.