Le moral des ménages s'améliore de 2 points en novembre

© 2010 AFP

— 

Le moral des ménages français a continué à s'améliorer en novembre, l'indicateur qui le mesure ayant gagné deux points par rapport à octobre, mais il reste très en-deçà de sa moyenne de long terme, a annoncé l'Insee jeudi.

L'indicateur qui résume l'opinion des ménages sur la situation économique avait chuté de janvier à juillet, mais a repris sa progression en septembre.

En novembre, le solde entre les opinions négatives et positives s'établit à -32, en progression de deux points par rapport à octobre, la moyenne de long terme ressortant à -19, indique l'Institut national de la statistique.

Si le solde d’opinions sur le niveau de vie en France est stable, celui sur les perspectives d’évolution gagne 1 point (+10 points depuis juin). L’opportunité de faire des achats importants reste stable.

Sur le mois, les ménages sont un peu plus nombreux qu’en octobre à anticiper une augmentation du chômage, le solde des opinions correspondant gagnant 2 points.

Après s’être maintenu à un niveau très élevé de la fin 2008 à la mi-2010, ce solde avait reculé de 25 points depuis juillet dernier, relève l'Insee. Il demeure toutefois supérieur au niveau moyen observé sur longue période, ajoute l'Institut.

En octobre, les ménages sont plus nombreux à estimer que l'inflation passée a augmenté (+3 points) et leurs anticipations en matière d’inflation sont également à la hausse (+3 points), selon l'Insee.

L’opinion des ménages sur leur situation financière actuelle s'améliore en octobre (+2 points). Ils jugent toutefois que leur capacité à épargner dans les mois à venir se dégrade (-2 points). Selon eux, le moment est moins opportun pour épargner qu’en octobre (-5 points, après +8 points en octobre).