Fiat: fusion avec Chrysler et IPO Ferrari en vue, rapportent des analystes

© 2010 AFP

— 

Fiat compte fusionner à terme avec son partenaire américain Chrysler après avoir introduit en Bourse une part du constructeur de bolides Ferrari, écrivent lundi des analystes après une rencontre avec le patron du groupe italien.
Fiat compte fusionner à terme avec son partenaire américain Chrysler après avoir introduit en Bourse une part du constructeur de bolides Ferrari, écrivent lundi des analystes après une rencontre avec le patron du groupe italien. — Damien Meyer AFP/Archives

Fiat compte fusionner à terme avec son partenaire américain Chrysler après avoir introduit en Bourse une part du constructeur de bolides Ferrari, écrivent lundi des analystes après une rencontre avec le patron du groupe italien.

Interrogé, Fiat s'est refusé à tout commentaire.

"Nous avons quitté Turin avec le message clair que Fiat et Chrysler deviendront un seul groupe", assurent les analystes de Morgan Stanley dans une note publiée après une rencontre vendredi avec Sergio Marchionne à Turin (nord) au sujet de la scission de Fiat en deux entités.

"Cependant, une IPO (introduction en Bourse, NDLR) de Ferrari" qui "apparaît de plus en plus probable au cours des 12-18 prochains mois" et "potentiellement une cession de Magneti Marelli (composants, NDLR) devraient intervenir avant, selon la direction" du groupe, ajoutent-ils.

"M. Marchionne veut avoir une seule entité cotée entre Fiat et Chrysler avant la fin (du plan industriel en) 2014, ce qui implique clairement qu'une IPO de Chrysler", annoncée pour la fin 2011, "ne sera que le prochain pas vers une fusion totale", indiquent les analystes de Deutsche Bank, ajoutant également que l'introduction en Bourse de Ferrari pourrait intervenir avant.

Après la publication de ces notes d'analystes, Fiat prenait 3,08% à 13,38 euros, vers 14H15 GMT, dans un marché en hausse de 0,43%.

Les actionnaires de Fiat ont donné leur feu vert en septembre à la scission du groupe, opération qui passe par la création de Fiat Industrial, une nouvelle entité qui regroupera Iveco (camions et bus) et CNH (engins agricoles et de construction) et sera cotée à Milan début janvier.

Cette opération vise à faciliter les alliances, ce qui amène de nombreux observateurs à penser que Fiat a la volonté de fusionner à terme avec Chrysler.

Fiat détient 20% du capital de l'américain depuis sa sortie du dépôt de bilan en juin 2009 et doit monter à 25% à la fin de l'année puis à 35% d'ici fin 2011.

Ferrari est détenu de son côté à 85% par Fiat qui est train de finaliser le rachat des 5% détenus par le fonds d'Abou Dhabi Mubadala pour monter à 90%.