Wall Street peine à rebondir et finit sans direction claire

© 2010 AFP

— 

La Bourse de New York a fini sans direction claire lundi, abandonnant une partie des gains de la journée en fin de séance, entre annonces de rachats et indicateurs mitigés: le Dow Jones a gagné 0,08% mais le Nasdaq a perdu 0,17%.
La Bourse de New York a fini sans direction claire lundi, abandonnant une partie des gains de la journée en fin de séance, entre annonces de rachats et indicateurs mitigés: le Dow Jones a gagné 0,08% mais le Nasdaq a perdu 0,17%. — Stan Honda AFP/Archives

La Bourse de New York a fini sans direction claire lundi, abandonnant une partie des gains de la journée en fin de séance, entre annonces de rachats et indicateurs mitigés: le Dow Jones a gagné 0,08% mais le Nasdaq a perdu 0,17%.

Selon des chiffres définitifs de clôture, le Dow Jones Industrial Average a pris 9,39 points à 11.201,97 points tandis que le Nasdaq, à dominante technologique, a baissé de 4,39 points à 2.513,82 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 a de son côté reculé de 0,12% (1,46 point) à 1.197,75 points.

"Le volume d'échanges est extrêmement léger. Il y a toujours beaucoup d'incertitudes", a observé Anthony Conroy, de BNY Convergex.

Le marché a eu du mal à se maintenir dans le vert, le Nasdaq et le S&P 500 tombant à quelques reprises en territoire négatif alors que les investisseurs faisaient preuve d'une certaine prudence face au raffermissement du dollar.

Celui-ci a pesé sur certains secteurs, comme l'énergie, qui ont lesté les indices, à l'image des groupes pétroliers Chevron (-0,68% à 84,86 dollars) et ExxonMobil (-0,72% à 70,48 dollars).

Le marché restait sur deux séances de repli. Il a été soutenu lundi par la forte progression des ventes de détail aux Etats-Unis en octobre, tirées par l'activité des concessionnaires automobiles, de bon augure avant les fêtes de fin d'année.

Autre facteur positif, les investisseurs ont bien accueilli d'importantes annonces de rachats, dont celle de l'un des piliers de l'indice Dow Jones, le constructeur d'engins de chantier Caterpillar qui va racheter Bucyrus International, spécialiste du matériel minier, pour 8,6 milliards de dollars.

Sur le marché obligataire, le bon du Trésor à 10 ans a poursuivi sa chute, son rendement grimpant à 2,911% contre 2,729% vendredi soir. Celui du bon à 30 ans s'est tendu à 4,373% contre 4,246%. La tendance en hausse des taux s'inscrit en porte-à-faux par rapport au nouveau programme d'assouplissement quantitatif de la Réserve fédérale.

  1. Nyse
  2. Nasdaq