Cinéma: acteurs et studios hollywoodiens signent un nouvel accord pour 3 ans

© 2010 AFP

— 

Les syndicats d'acteurs américains et les principaux studios hollywoodiens ont annoncé dimanche avoir signé un protocole d'accord pour trois ans, éloignant le spectre d'un conflit comparable à celui qui avait perturbé la production en 2008, lors de précédentes négociations.
Les syndicats d'acteurs américains et les principaux studios hollywoodiens ont annoncé dimanche avoir signé un protocole d'accord pour trois ans, éloignant le spectre d'un conflit comparable à celui qui avait perturbé la production en 2008, lors de précédentes négociations. — Mark Ralston AFP/Archives

Les syndicats d'acteurs américains et les principaux studios hollywoodiens ont annoncé dimanche avoir signé un protocole d'accord pour trois ans, éloignant le spectre d'un conflit comparable à celui qui avait perturbé la production en 2008, lors de précédentes négociations.

Le contrat qui régit actuellement les relations entre les acteurs et les studios arrive à expiration le 30 juin 2011. Le nouveau contrat, qui doit encore être approuvé par la base et les organes de direction des syndicats, prendra effet le 1er juillet 2011 et courra jusqu'au 30 juin 2014.

Les négociations entre le Syndicat des acteurs américains (SAG, fort de 125.000 membres), le Syndicat des acteurs de télévision et de radio (AFTRA, 70.000 membres) et l'Union des producteurs de cinéma et de télévision avaient débuté le 27 septembre, après plusieurs réunions préparatoires.

Elles ont abouti dans la nuit de samedi à dimanche au nouveau contrat, qui prévoit notamment une augmentation de salaire de 6% sur trois ans, et une augmentation de 10% de la contribution des employeurs aux plans de retraites et de couverture maladie des acteurs.

"L'accord offre des augmentations en matière de contributions sociales, de salaires et sur d'autres aspects très importants pour les acteurs, tout en restant adapté aux défis auxquels font actuellement face les producteurs de télévision et de cinéma", déclare l'Union des producteurs dans un communiqué.

Signé plusieurs mois avant l'expiration du contrat en cours, "il permet en outre de garantir que la production ne connaîtra pas de perturbations", ajoutent les producteurs.

En 2008, l'incapacité des acteurs et des producteurs à se mettre d'accord, et les menaces de grève qui avaient suivi, avaient perturbé la production -- déjà mise à mal quelques mois plus tôt par la grève des scénaristes -- et conduit les acteurs à travailler sans contrat pendant un an.

"Le renforcement des plans de retraite et de couverture maladie était notre priorité numéro un", a déclaré dans un communiqué Ken Howard, le président de la SAG. "Avoir obtenu autant dans ce domaine est un succès considérable (...). Nous avons dû prendre plusieurs décisions difficiles, mais tous ensemble, nous avons conclu un accord qui protège l'essentiel de nos avantages en matière de retraite et de santé pour les années à venir", ajoute-t-il.

Son homologue de l'AFTRA, Roberta Reardon, s'est également félicitée des avantages offerts par le contrat et se réjouit "d'avoir conclu l'accord dès maintenant, pour garantir très en amont les besoins des acteurs".

Hollywood se prépare maintenant aux négociations entre les producteurs et le syndicat des réalisateurs, qui doivent débuter dans les prochaines semaines.