La Pologne et la Chine resserrent les liens économiques

© 2010 AFP

— 

La Pologne et la Chine ont signé mercredi une déclaration de coopération économique à l'occasion de la visite à Varsovie de Jia Qinglin, président du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC).
La Pologne et la Chine ont signé mercredi une déclaration de coopération économique à l'occasion de la visite à Varsovie de Jia Qinglin, président du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC). — Janek Skarzynski AFP

La Pologne et la Chine ont signé mercredi une déclaration de coopération économique à l'occasion de la visite à Varsovie de Jia Qinglin, président du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC).

"C'est un signal important, surtout dans les relations avec la Chine, lorsqu'une personnalité importante dans la hiérarchie du pouvoir rend visite dans un pays", a déclaré à la presse le ministre polonais de l'Economie Waldemar Pawlak à l'issue de la cérémonie de signature.

"C'est une impulsion très sérieuse pour la coopération, car cela signifie l'acceptation et le soutien des autorités chinoises, ce qui est très important pour les sociétés chinoises et pour la coopération économique", a déclaré M. Pawlak.

La Chine est le principal partenaire commercial de la Pologne en Asie. Les échanges entres les deux pays sont passés de 2,79 milliards d'euros en 2003 à 11,03 milliards euros en 2009.

Plusieurs accords commerciaux et de coopération entre sociétés des deux pays ont également été signés mercredi, notamment entre le producteur et exportateur polonais de cuivre KGHM et China Mine Metal Corporation, ainsi qu'entre le groupe chimique polonais Ciech et le chinois Sinochem Plastics.

Selon l'ambassade de Chine en Pologne, les sociétés chinoises sont intéressées par les infrastructures dans ce pays, en particulier par la construction de routes, de voies ferrées pour trains à grande vitesse et de ports maritimes, ainsi que par l'agriculture.

Le groupe China Overseas Engineering Group (COVEC) est déjà présent en Pologne où il a remporté des appels d'offres pour deux tronçons d'une autoroute qui relie Berlin à Varsovie, longs au total de 49,2 km.

Dans la journée de mercredi, Jia Qinglin doit encore s'entretenir avec le président polonais Bronislaw Komorowski et le Premier ministre Donald Tusk.

La délégation chinoise se rendra jeudi à Cracovie (sud). Vendredi, elle visitera le musée de l'ancien camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau, installé pendant la Seconde Guerre mondiale par l'Allemagne nazie en Pologne occupée, et où périrent plus 1,1 million de personnes, des Juifs en majorité.