Portugal: le Parlement adopte un budget d'austérité sans précédent pour 2011

© 2010 AFP

— 

Le Parlement portugais a adopté mercredi en première lecture le budget d'une rigueur sans précédent présenté par le gouvernement socialiste minoritaire pour 2011, grâce à l'abstention de l'opposition de centre-droit.
Le Parlement portugais a adopté mercredi en première lecture le budget d'une rigueur sans précédent présenté par le gouvernement socialiste minoritaire pour 2011, grâce à l'abstention de l'opposition de centre-droit. — Francisco Leong AFP

Le Parlement portugais a adopté mercredi en première lecture le budget d'une rigueur sans précédent présenté par le gouvernement socialiste minoritaire pour 2011, grâce à l'abstention de l'opposition de centre-droit.

Le texte, qui prévoit notamment une baisse des salaires du secteur public et de nouvelles hausses d'impôts, a été voté grâce aux voix des socialistes et à l'abstention du centre-droit, l'ensemble de la gauche antilibérale votant contre, tout comme le parti de droite CDS-PP.

En fin de semaine dernière, le Parti social-démocrate (PSD) avait passé un accord avec le gouvernement du Premier ministre José Socrates, acceptant de laisser passer le budget en échange de quelques amendements, principalement un allègement de la charge fiscale sur la classe moyenne.

Ces amendements seront discutés en commission avant le vote définitif de la loi de finances prévu d'ici un mois, mais ne devront pas modifier pas les objectifs de réduction budgétaire.

Considéré comme un des pays les plus fragiles de la zone euro, en raison de son endettement mais aussi de ses faibles perspectives de croissance, le Portugal s'est engagé, auprès de Bruxelles, à ramener son déficit public de 7,3% du PIB en 2010 à 4,6% l'an prochain.