Merkel en Grande-Bretagne: budget européen et contre-terrorisme au programme

© 2010 AFP

— 

La chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre britannique David Cameron ont abordé les questions sensibles du budget européen et de la coopération anti-terroriste, au cours de la deuxième journée de la visite de Mme Merkel à Chequers, près de Londres, selon Downing Street.
La chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre britannique David Cameron ont abordé les questions sensibles du budget européen et de la coopération anti-terroriste, au cours de la deuxième journée de la visite de Mme Merkel à Chequers, près de Londres, selon Downing Street. — Oli Scarff AFP

La chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre britannique David Cameron ont abordé les questions sensibles du budget européen et de la coopération anti-terroriste, au cours de la deuxième journée de la visite de Mme Merkel à Chequers, près de Londres, selon Downing Street.

David Cameron a accueilli Mme Merkel dans sa résidence de campagne samedi après-midi, au moment où les autorités britanniques annonçaient que l'engin explosif découvert vendredi dans un paquet à l'aéroport régional d'East-Midlands était opérationnel et aurait pu exploser à bord de l'appareil.

"Le Premier ministre a informé la chancelière de l'enquête sur la tentative d'attentat" et les deux chefs d'Etat sont convenus de "maintenir leur coopération étroite" en matière de contre-terrorisme, a indiqué dimanche un communiqué de Downning Street.

David Cameron et Mme Merkel "sont tombés tout-à-fait d'accord sur la nécessité de contenir les dépenses européennes", poursuit le texte. Le budget européen pour 2001 "ne doit pas augmenter de plus de 2,9% et doit refléter dans les années qui viennent les coupes budgétaires que les gouvernements nationaux devront faire", ajoute le communiqué.

David Cameron s'était réjoui vendredi à Bruxelles d'avoir réussi à "empêcher une hausse insensée de 6% du budget de l'UE", qui doit être contenu à +2,91% d'augmentation en 2011.

A propos du prochain sommet du G20 à Séoul les 11 et 12 novembre, les deux chefs de gouvernement se sont prononcés en faveur de l'ouverture des marchés et de la liberté du commerce. Ils ont annoncé la création d'un groupe de réflexion de haut niveau sur le commerce, qui devra rendre des recommandations début 2011.