L'or soutenu par les craintes sur l'économie et l'assouplissement monétaire

© 2010 AFP

— 

L'or, dont le prix a volé de record en record au troisième trimestre, reste soutenu par son statut de valeur refuge tandis qu'aux inquiétudes sur l'économie mondiale s'ajoute la perspective de mesures d'assouplissement monétaire, a assuré jeudi le Conseil mondial de l'or (CMO).
L'or, dont le prix a volé de record en record au troisième trimestre, reste soutenu par son statut de valeur refuge tandis qu'aux inquiétudes sur l'économie mondiale s'ajoute la perspective de mesures d'assouplissement monétaire, a assuré jeudi le Conseil mondial de l'or (CMO). — Sam Yeh AFP/Archives

L'or, dont le prix a volé de record en record au troisième trimestre, reste soutenu par son statut de valeur refuge tandis qu'aux inquiétudes sur l'économie mondiale s'ajoute la perspective de mesures d'assouplissement monétaire, a assuré jeudi le Conseil mondial de l'or (CMO).

Le marché de l'or "continue d'être porté par les interrogations sur l'état de l'économie mondiale et sur sa capacité d'enregistrer une croissance durable, en particulier dans les pays développés", observe dans son rapport trimestriel la fédération, qui défend les intérêts des principaux producteurs d'or.

"Alors que les économies émergentes redémarrent, les banques centrales des pays développés envisagent de prolonger des politiques monétaires accommodantes pour soutenir la croissance", a expliqué Juan Carlos Artigas, directeur de la recherche d'investissement du CMO.

Les déclarations de la Réserve fédérale américaine (Fed) qui s'est dite prête à prendre des mesures additionnelles d'assouplissement monétaire - qui se traduiraient par des injections de liquidités dans l'économie - ont renforcé la pression sur le dollar et accru les perspectives d'inflation à long terme.

Or, "le rôle de l'or comme bouclier contre l'inflation et contre la volatilité des devises est bien connu, et son utilité pour diversifier ses risques est de plus en plus attractive pour les investisseurs", a relevé M. Artigas.

Témoignant de l'intérêt robuste des investisseurs spéculatifs, ces derniers ont acheté 28,3 tonnes d'or au troisième trimestre via des ETF, fonds adossés à des stocks physiques de métal jaune. Dans leur ensemble, ces ETF ont vu le niveau de leurs participations monter à 2.070 tonnes, un record sans précédent, a souligné le CMO.

Les banques centrales apportent par ailleurs un soutien sensible au marché: "les cessions d'or par les banques centrales européennes demeurent négligeables tandis que les institutions d'économies émergentes, dont la Russie, le Bangladesh ou la Thaïlande, accroissent leurs réserves", selon le rapport.

Après avoir franchi pour la première fois le seuil de 1.300 dollars l'once en septembre, l'or a continué de grimper à des niveaux inédits en octobre, jusqu'à atteindre le 14 octobre 1.387,35 dollars sur le marché au comptant, un record historique.

L'once d'or ressortait à 1.333,50 dollars jeudi à Londres lors du fixing de l'après-midi.