Les Français devront capitaliser

RETRAITES L'avenir du système par répartition suscite des inquiétudes...

Céline Blampain

— 

85 % des Français estiment que le montant de leur retraite sera insuffisant.
85 % des Français estiment que le montant de leur retraite sera insuffisant. — F. DURAND / SIPA

«Pour conserver votre niveau de vie à la retraite, investissez dans l'immobilier.» En plein débat sur la réforme des retraites, cet argument, affiché sur le site d'une société de conseil en patrimoine pourrait bien faire mouche.

Selon une enquête du Club de l'épargne salariale réalisée avec l'institut CSA, 85% des Français jugent que le montant de leur retraite sera insuffisant pour leur assurer une vie confortable. «Les gens ont désormais la certitude que l'Etat ne paiera pas l'intégralité de leur retraite. Ils constituent spontanément une épargne de précaution qui ressemble bien à une capitalisation», explique Marc Fiorentino, stratège d'Allofinance.com.

Compléments de retraite privés

Et l'immobilier n'est pas le seul à surfer sur cette inquiétude. Selon les chiffres de la Fédération française des sociétés d'assurances, les sommes mobilisées par les Français pour les contrats d'assurance-vie atteignaient 1.323 milliards d'euros en septembre.

Depuis janvier, la collecte nette des assurances-vie est en hausse de 7,7%. «Si l'assuré est encore en vie à une date ou échéance fixée, il reçoit un capital ou une rente pour sa retraite», explique le conseiller Charles Meunier, directeur de Charles Meunier Conseil.

Vers un système mixte

Encore modestes aujourd'hui, les produits d'épargne-retraite sont, eux aussi, en croissance depuis dix ans. Les députés UMP ont d'ailleurs intégré des amendements au projet de loi sur les retraites pour accélérer leur développement.

Selon Bruno Palier, spécialiste des systèmes de retraite à Sciences-Po: «On évolue vers un système mixte proche du système de santé actuel, avec un revenu minimum de base et des compléments de retraite privés.»