Les dividendes de l'Etat en forte baisse cette année

FINANCE La faute des effets de la crise économique en 2009...

E.M. avec AFP

— 

F.DUFOUR / AFP

L’Etat actionnaire va percevoir moins de dividendes cette année, selon un rapport publié vendredi par le ministère de l'Economie. En cause: les effets de la crise sur les entreprises dont il est propriétaire.

«Après une hausse continue des dividendes perçus par l'Etat actionnaire depuis 2004, la tendance s'est inversée en 2009, traduisant l'impact de la crise économique sur les entreprises à participation publique», écrit le ministère.

4,2 milliards d’euros

L’Etat devrait ainsi toucher 4,2 milliards d'euros de dividendes en 2010, contre 5,5 milliards un an plus tôt.

Car le résultat net des entreprises et participations qui sont dans le portefeuille de l'Etat ont fondu l’année dernière pour s'établir à 7,4 milliards d'euros, contre 23,7 milliards d'euros un an plus tôt, soit une chute de 68,8%.

Le chiffre d'affaires 2009 des participations de l'Etat est ressorti à 128,5 milliards d'euros, à comparer à 147,9 milliards d'euros en 2008, soit une diminution de 19,4 milliards d'euros. Le recul s’explique notamment par la baisse du chiffre d'affaires d'EDF (-2 milliards d’euros), de Giat (-300 millions d’euros) et de La Poste (-500 millions d’euros).