Nestlé condamné à marseille

— 

Nestlé a été condamné, le 7 octobre, par les prud'hommes de Marseille à indemniser 140 ex-salariés de son usine de Saint-Menet, dont la fermeture avait été officialisée le 26 mai 2004. La société Netcacao avait signé le 23 février 2006 un accord de reprise du site et de 180 de ses 427 salariés. Selon les prud'hommes, « la réorganisation qui a conduit à la fermeture du site n'était pas justifiée par la nécessité de sauvegarder la compétitivité du secteur d'activité du groupe auquel il appartenait, cette compétitivité n'étant exposée à aucune menace sérieuse susceptible de mettre en jeu sa place de leader sur le marché. » Les indemnisations se situent entre 15 000 et 55 000 €.