Ryanair envisage de quitter Marseille

Avec AFP

— 

La compagnie irlandaise à bas coûts Ryanair envisage clairement de quitter sa base française de Marseille après sa mise en examen pour «travail dissimulé», écrit le directeur général de la compagnie aérienne dans un courrier cité par Le Parisien/Aujourd'hui en France de ce samedi.

«Nous allons rapidement annoncer des projets alternatifs qui impliqueront (malheureusement) de fermer notre base de Marseille et de relocaliser nos avions et notre personnel dans des aéroports non français», écrit Mickael O'Leary dans ce courrier «confidentiel» daté du 4 octobre, une semaine après la mise en examen.

Ryanair a été mise en examen le 27 septembre à Aix-en-Provence pour «travail dissimulé», «prêt illicite de main d'oeuvre», «emploi illicite» de personnel navigant, «entrave au fonctionnement du comité d'entreprise, aux fonctions de délégué du personnel ainsi qu'à l'exercice du droit syndical et au fonctionnement du CHSCT (comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail)».