Le bouclier fiscal un peu plus cabossé

— 

Le bouclier se fissure un peu plus chaque jour. Une centaine de députés UMP sur 314 s'apprêtent à lancer dans les prochains jours à l'Assemblée une offensive pour la double suppression du bouclier fiscal et de l'impôt sur la fortune (ISF). Le député UMP du Maine-et-Loire, Michel Piron revendiquait hier en fin d'après-midi 97 signataires pour son amendement au projet de budget 2011, dont l'examen commence le 18 octobre en séance. Celui-ci prévoit la suppression du bouclier fiscal et de l'ISF dès 2011, remplacés par « l'imposition des revenus du patrimoine, ainsi que la création d'une nouvelle tranche d'impôt à 46 % pour les revenus supérieurs à 100 000 € ». Après avoir défendu pendant trois ans cette mesure emblématique du quinquennat de Nicolas Sarkozy, les députés UMP semblent avoir été libérés par les propos de François Fillon, dimanche. Celui-ci avait déclaré que la disparition du bouclier et de l'ISF, n'était « pas un sujet tabou ». Il avait visiblement raison…