budget de rigueur en France,colère dans toute l'europe

— 

L'Espagne s'est mise en grève générale.
L'Espagne s'est mise en grève générale. — J. GUERRERO / AFP

La rigueur, c'est en France, mais pas seulement. Hier à Paris, le gouvernement a présenté un projet de budget 2011 sous le signe d'une très forte austérité. Un effort « historique », selon François Baroin, le ministre du Budget.
Pour faire baisser le déficit public, le gouvernement table sur une réduction drastique des niches fiscales et sociales, ce qui va augmenter les impôts. Il compte aussi sur la réduction des dépenses publiques, avec, entre autres, la suppression de près de 32 000 postes de fonctionnaires.

« Ne pas ajouter une crise sociale »
Dans le même temps, en Europe, la colère monte face aux plans de rigueur. Hier, l'Espagne s'est mise en grève générale pour protester contre une réforme censée rendre plus flexible le marché du travail, et donc faciliter les licenciements. Simultanément, entre 56 000 et 100 000 personnes défilaient à Bruxelles contre les plans d'austérité européens. Parmi elles, Bernard Thibault, le secrétaire général de la CGT. « Il ne faut pas ajouter une crise sociale à la crise financière », avertit-il. En face, institutions européennes et gouvernements de chaque pays semblent déterminés à ne pas céder. La Commission européenne a proposé de nouvelles mesures pour infliger de sévères amendes aux pays qui ne réduisent pas assez vite leur déficit.G. W.