Réforme des retraites: Elle coûtera jusqu'à 530 millions d'euros pour l'assurance chômage

SOCIAL C'est ce que l'Unédic prévoit pour 2018...

avec AFP

— 

La France comptait 100.500 emplois salariés de moins fin 2008 par rapport à fin 2007 (-0,6%), avec une perte de 106.800 postes sur le seul quatrième trimestre (-0,6% par rapport au troisième trimestre), selon des chiffres définitifs diffusés jeudi par le ministère de l'Emploi.
La France comptait 100.500 emplois salariés de moins fin 2008 par rapport à fin 2007 (-0,6%), avec une perte de 106.800 postes sur le seul quatrième trimestre (-0,6% par rapport au troisième trimestre), selon des chiffres définitifs diffusés jeudi par le ministère de l'Emploi. — Denis Charlet AFP/Archives

La réforme des retraites aura un coût pour l'assurance chômage compris entre 440 et 530 millions d'euros en 2018 révèle La Tribune ce mardi, citant une note de l'Unédic.

Concernant le taux d'emploi à 60 ans, deux scénarios ont été testés pour la période 2010-2018, précise le quotidien économique, l'un à taux d'emploi inchangé, l'autre tenant compte d'une augmentation du taux d'emploi d'un point.

Deux scénarios possibles

Dans le premier cas, la facture pourrait vite grimper et atteindre près d'un demi-milliard d'euros selon les calculs des experts de l'Unédic à l'horizon 2018, ajoute La Tribune. Selon ce scénario, l'impact net pour l'assurance chômage s'élèvera à 230 millions d'euros en 2015, 480 millions en 2016, avant de se «stabiliser» à 530 millions d'euros à partir de 2017.

Le deuxième scénario exploré par les auteurs de la note de l'Unédic table sur un relèvement du taux de l'emploi à 60 ans de un point entre 2010 et 2018 et se révèle légèrement moins coûteux, souligne La Tribune. A partir de 2018, ce relèvement se traduirait par un coût évalué à 440 millions d'euros au lieu de 530 millions dans l'hypothèse précédente.