Les ventes de vêtements bondissent de 18,2% en juillet

avec AFP

— 

Les ventes de textile-habillement en France ont bondi de 18,2% en valeur en juillet sur un an, une progression qui s'explique notamment par un démarrage des soldes plus tardif, selon les chiffres publiés vendredi par l'Institut français de la mode (IFM).

Sur l'ensemble de la période juin-juillet, qui permet de «neutraliser» ce décalage des soldes, les ventes progressent de 3%, signe d'un «redressement de la consommation» dans un marché affecté par la crise depuis mars 2008, souligne Charles Tillard-Tête, chargé d'études statistiques à l'IFM.

En cumulé, sur les sept premiers mois de l'année, les ventes de textile-habillement ne reculent plus que de 0,6%. La progression de juillet est «en trompe-l'oeil au sens où elle est due en partie au décalage du début des soldes», mais aussi parce que le mois de comparaison de juillet 2009 était «très faible», avec une chute de la consommation de textile de 8,3%, explique-t-il.