Laurence Parisot prend la défense d'Eric Woerth sur les retraites

avec AFP

— 

La présidente du Medef, Laurence Parisot, a pris vendredi la défense d'Eric Woerth, dont le maintien au ministère du Travail pour conduire la réforme des retraites est désormais questionné par les syndicats, en appelant à «dépersonnaliser» ce dossier.

«Il faut sortir de cette personnalisation, repenser au fond du sujet, nous prenons un tournant historique, soyons conscients de ça», a déclaré sur France 2 Laurence Parisot. «La réforme ne concerne pas qu'une seule personne (...) le Premier ministre est engagé sur ce dossier, le président de la République aussi, ainsi que la majorité parlementaire à l'Assemblée nationale et au Sénat», a-t-elle poursuivi.

«Je ne comprends pas ce qui est dit ce matin dans les journaux de la part de certains syndicalistes», a affirmé Laurence Parisot avant d'ajouter: «nous avons rencontré Eric Woerth il y a quelques jours (...) nous avons eu une séance de travail très constructive, très sérieuse, très respectueuse des avis des uns et des autres sur cette importante réforme».