Marée noire: la facture s'alourdit pour BP

MARÉE NOIRE e groupe a dépensé 4 milliards de dollars en un peu plus d'un mois...

E.M. avec AFP

— 

Le logo du géant pétrolier British Petroleum.
Le logo du géant pétrolier British Petroleum. — M. Dunham/AP/SIPA

En un peu plus d’un mois, la facture a doublé pour BP. Le géant pétrolier britannique a annoncé vendredi que la marée noire du golfe du Mexique lui avait coûté jusqu'ici environ 8 milliards de dollars (6,2 milliards d'euros). Une somme deux fois plus élevée que sa précédente estimation le 19 juillet dernier.

Fonds d'indemnisation des victimes

Elle inclut l'ensemble des dépenses effectuées par le groupe pour contenir et nettoyer le pétrole, le forage de puits de secours, les sommes versées aux Etats riverains et aux autorités fédérales, a indiqué BP dans un communiqué publié à Londres.

BP a rappelé qu'il avait accepté de créer un fonds de 20 milliards de dollars qui sera consacré à l'indemnisation des victimes de la catastrophe.

Payer la facture

Le groupe avait annoncé fin juillet avoir inscrit une charge avant impôt de 32,2 milliards de dollars dans ses comptes pour le coût de cette marée noire.

Et pour payer la facture, BP compte vendre pour 30 milliards de dollars d'actifs dans les 18 prochains mois. Il pourrait aussi se séparer de ses activités, peu rentables, de raffinage et de stations services, a rapporté dimanche le quotidien britannique Sunday Times.

Ces dernières ne représentent que 3% de son bénéfice imposable mais emploient plus de la moitié des 80.000 salariés de BP. 50.000 postes à travers le monde pourraient ainsi être sur la sellette.