Légère baisse du taux de chômage en France

EMPLOI Il est de 9,3% sur le deuxième trimestre 2010...

avec AFP

— 

Les femmes devraient dans l'ensemble plus souffrir du chômage que les hommes en 2009 à cause de la crise économique mondiale, selon un rapport du Bureau international du travail (BIT) rendu public jeudi.
Les femmes devraient dans l'ensemble plus souffrir du chômage que les hommes en 2009 à cause de la crise économique mondiale, selon un rapport du Bureau international du travail (BIT) rendu public jeudi. — Denis Charlet AFP/Archives

Le taux de chômage en France, à son plus haut niveau depuis dix ans avec la crise, a baissé de 0,2 point au deuxième trimestre à 9,3% en métropole et à 9,7% avec les départements d'outre-mer (DOM), a indiqué jeudi l'Insee.

En moyenne sur le deuxième trimestre, le taux de chômage au sens du Bureau international du travail (BIT) s’est établi à 9,7% de la population active en incluant les DOM, soit une baisse de 0,2 point comparé au premier trimestre, a précisé l'Institut national de la statistique et des études économiques.

En métropole, le taux de chômage s'est établi à 9,3%, en baisse également de -0,2 point par rapport au premier trimestre mais en hausse de 0,2 point sur un an et de 2,1 points comparé au point bas du deuxième trimestre 2008.

2,624 millions de chômeurs

Ces données sont une estimation corrigée des variations saisonnières à «plus ou moins 0,3 point», selon le communiqué de l'Insee.

Selon l'Insee, la France comptait au deuxième trimestre 2,624 millions de chômeurs, et plus généralement 3,3 millions de personnes ne travaillant pas mais souhaitant travailler, qu’elles soient ou non disponibles dans les deux semaines pour travailler et qu’elles recherchent ou non un emploi.

L'Insee ne publie plus de taux mensuel depuis les graves problèmes statistiques et politiques soulevés en 2007 qui ont conduit à un changement de méthode.

Pas d'amélioration pour les 15-24 ans

Le taux de chômage français est calculé selon les normes du Bureau international du Travail (BIT), seule base de comparaison internationale. Il a baissé en 2006 et recommencé à progresser en 2008.

Au deuxième trimestre, l'Insee n'enregistre pas d'amélioration pour les 15-24 ans avec un taux de chômage se maintenant à 23,3% en métropole (24,1% avec les DOM).

C'est pour les autres tranches d'âge que le taux de chômage a baissé au deuxième trimestre à 8,4% en métropole pour les 25-49 ans (contre 8,6% au premier trimestre) et à 6,1% pour les personnes de 50 ans et plus (contre 6,6%).