Les Etats européens moins bien notés à cause de leurs plans de rigueur?

EUROPE C'est en tout cas le risque, selon une étude de l'agence de notation Moody's publiée ce lundi...

E.M.

— 

GEBERT / VARIO IMAGES / SIPA

Depuis des mois, c’est le même casse-tête un peu partout en Europe: comment assainir les finances publiques tout en préservant la croissance?

Les plans de rigueur risquent en tout cas de peser sur la notation des pays, a estimé ce lundi l'agence de notation Moody's dans son étude semestrielle sur les perspectives européennes.

Faible croissance

«Compte tenu de la nécessité de se tenir à des mesures d'économies strictes pour plusieurs années, Moody's estime que les craintes sur la croissance économique constituent un risque pour la notation des Etats. Ceci est particulièrement vrai en Europe, où la croissance devrait être moins élevée que dans le reste du monde», développe l'agence.

Selon l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), le PIB devrait ainsi augmenter de 3,2% cette année aux Etats-Unis, de 3% au Japon contre seulement 1,2% dans la zone euro.

Tous les pays concernés

Ces craintes sur la croissance ont déjà incité Moody’s à dégrader la note de la Grèce, du Portugal, de l'Espagne et de l'Irlande.

Et même des pays comme la France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne sont concernés à plus long terme. L’agence a récemment indiqué que ces derniers pourraient perdre leur triple A, soit la meilleure note possible, en raison de leurs difficultés budgétaires.

«Le plus important pour une agence de notation est d'évaluer si la rigueur budgétaire va continuer à peser sur la croissance économique dans les années à venir», indique l'étude. Car les plans d’austérité sont prévus pour durer au moins jusqu’en 2013.