Alitalia rejoint la coentreprise Air France-KLM/Delta

AÉRIEN 'objectif est de partager les coûts financiers dans un secteur en crise...

E.M. avec AFP

— 

La compagnie aérienne italienne Alitalia avait annulé trente vols mardi à la mi-journée à l'aéroport de Rome-Fiumicino, selon la chaîne de télévision Sky-TG 24, conséquence d'un mouvement de protestation observé la veille par une partie du personnel au sol.
La compagnie aérienne italienne Alitalia avait annulé trente vols mardi à la mi-journée à l'aéroport de Rome-Fiumicino, selon la chaîne de télévision Sky-TG 24, conséquence d'un mouvement de protestation observé la veille par une partie du personnel au sol. — Vincenzo Pinto AFP/Archives

La compagnie aérienne italienne Alitalia, détenue à 25% par Air France-KLM, a rejoint la coentreprise formée par Air France-KLM et la compagnie américaine Delta Air Lines. L’objectif est de partager coûts financiers et recettes sur les vols transatlantiques. Et sortir de la crise qui touche le secteur aérien.

10 milliards de dollars

«Alitalia, la principale compagnie aérienne italienne s'est unie aujourd'hui au groupe Air France-KLM et à Delta Air Lines en tant que membre de la principale coentreprise transatlantique du transport aérien», indique un communiqué commun diffusé lundi.

«Avec l'apport d'Alitalia, la coentreprise représente environ 26% de l'ensemble de la capacité transatlantique avec des revenus annuels estimés à plus de 10 milliards de dollars», ont ajouté les compagnies.

55.000 sièges

Selon les termes de l'accord, Alitalia fera partie de cette coentreprise au moins jusqu'en mars 2022. La coentreprise assurera ainsi presque 250 liaisons par jour, soit 55.000 sièges, vers environ 500 destinations.

Lancée en 2008 par Air France et Delta, le groupe s'était déjà étendu l'an dernier à la compagnie néerlandaise KLM et Alitalia avait vocation à la rejoindre à son tour. Très touchée par la crise du secteur, la compagnie italienne a été reprise en janvier 2009 par une alliance de grands patrons italiens.

«Le trafic transatlantique représente le marché le plus stratégique et compétitif» et l'entrée d'Alitalia dans cette société commune est «une nouvelle opportunité pour notre croissance», s'est félicité Rocco Sabelli, le directeur général de la compagnie.