10.000 recrutements en deux ans chez France Telecom

ÉCONOMIE e groupe veut tourner la page de la vague de suicides avec une nouvelle stratégie pour les cinq ans qui viennent...

E.M. avec AFP

— 

Stéphane Richard, directeur général de France Telecom.
Stéphane Richard, directeur général de France Telecom. — G. BASSIGNAC/JDD/SIPA

France Telecom compte sur ses nouvelles recrues pour tourner la page. Alors que les suicides en série continuent, le groupe va recruter 10.000 personnes entre 2010 et 2012.

L’objectif: instaurer une nouvelle stratégie intitulée «Conquête 2015» et remettre «l’humain au cœur de l’action».

10.000 recrutements

France Télécom «procédera à 10.000 recrutements au total entre 2010 et 2012», a déclaré lundi le directeur général Stéphane Richard, lors d'une conférence de presse. Le groupe avait déjà annoncé le recrutement de 3.500 personnes pour 2010.

Ces recrutements massifs doivent avant tout faire face à «un corps social vieillissant»: la moyenne d'âge des salariés à France Telecom est de 47 ans.

Mais ils permettront aussi d’apporter un regain de dynamise à un groupe qui vient de traverser une période très difficile. Depuis deux ans, les suicides de salariés se sont multipliés (déjà 17 en 2010) et l’image de l’entreprise détériorée.

«Conquête 2015»

Pour répondre au malaise social, Stéphane Richard a présenté le nouvelle stratégie de France Telecom, intitulée «Conquête 2015».

«L'entreprise s'engage à être un groupe où il fait bon travailler grâce à une nouvelle vision des ressources humaines, un nouveau style de management et des valeurs communes», a indiqué France Télécom, employeur de 181.000 salariés personnes.

900 millions d'euros au total seront ainsi investis entre 2010 et 2012.«C'est un travail de longue haleine pour lequel je demande à être jugé sur la durée», a indiqué le directeur général dans un entretien lundi au journal Le Parisien/Aujourd’hui en France.

300 millions de clients

France Telecom compte enfin accélérer son développement à l’international. Le groupe veut ainsi passer de 192 à 300 millions de nouveaux clients dans le monde d’ici à 2015.

La groupe compte notamment doubler ses revenus dans les pays émergents, en particulier en Afrique et au Moyen-Orient, à 7 milliards d'euros, par le biais d'acquisitions de licences et de prises de participation dans des opérateurs existants.

Le groupe ambitionne également d’accroître la couverture et le débit, fixe comme mobile, danstous les pays où il est présent.

«D’ici 2015, Orange investira 2 milliards d’euros dans le déploiement de la fibre optique en France, garantissant la couverture de 40% des foyers et en étant présent dans toutes les régions de métropole d’ici 2012, et dans tous les départements d’ici 2015 (y compris 3 départements d’outre mer)», a précisé Stéphane Richard.