Les marchés sont inquiets à l'approche du «choc de liquidités»

FINANCES Les banques de la zone euro doivent rembourser un prêt gigantesque jeudi...

E.M.

— 

Un trader observe les cours de la Bourse de Madrid le 10 mai 2010
Un trader observe les cours de la Bourse de Madrid le 10 mai 2010 — Arturo Rodriguez/AP/SIPA

Les Bourses se stabilisent après leur plongeon de mardi sur fond de mauvaises nouvelles économiques. Mais la tension monte sur les marchés à l’approche du «choc de liquidités» prévu pour jeudi. 

C’est en effet à cette date que plus d’un millier de banques de  la zone euro va devoir rembourser un prêt gigantesque de 442 milliards d’euros octroyé par la Banque centrale européenne (BCE) l’année dernière.

Les investisseurs craignent un assèchement brutal des liquidités sur le marché interbancaire. En clair que les banques aient des difficultés à se prêter de l’argent en raison de ce remboursement massif.

«Aucun problème»

Et les inquiétudes sur la capacité de toutes les banques à rembourser ce prêt persistent, notamment en Espagne. Selon plusieurs économistes, ces opérations de refinancement seront ainsi un test de la bonne santé et de la solidité des établissements bancaires européens.

Le gouverneur de la Banque de France et membre du Conseil des gouverneurs de la BCE, Christian Noyer, a voulu rassurer. Les banques de la zone euro «pourront toutes rembourser» même s’il y en a quelques unes «en moins bonne situation qui peuvent éventuellement souffrir», a-t-il déclaré ce mardi sur Europe 1. «Nous ferons en sorte qu'il n'y ait aucun problème et que tout cela se passe bien», a-t-il assuré.

Prêt record

Pour faciliter ce remboursement, la BCE a alloué mercredi un montant record de liquidités à plusieurs banques de la zone euro qui pouvaient en manquer.  

Au total, 171 établissements ont obtenu 131,9 milliards d’euros au taux fixe de 1%. Et aucune banque n’a vu sa demande rejetée. Une opération qui a permis aux Bourses européennes et à l’euro de reprendre des couleurs mercredi matin.