Les ambassades conservent leur garden-party

RECEPTIONS Il en va de la «promotion» de la France à l'étranger selon Bernard Kouchner...

Avec AFP

— 

L'ambassade de France à Washington.
L'ambassade de France à Washington. — SAUL LOEB/AFP

Si l'Elysée et le quai d'Orsay vont se serrer la ceinture cet été, les ambassades, en revanche, garderont leurs petits fours pour le 14 juillet. Le ministre des Affaires étrangères maintient en effet toutes les réceptions des consulats et ambassades pour la fête nationale. C'est une occasion unique de «promotion» de la France à l'étranger, s'est justifié ce vendredi le porte-parole de Bernard Kouchner, Bernard Valero.

Le réseau diplomatique français est le deuxième dans le monde après celui des Etats-Unis. Bernard Valero a remarqué que ces réceptions permettent d'inviter les plus hautes autorités des pays et souvent de renouer les liens des compatriotes expatriés avec leur pays.

Bernard Kouchner a malgré tout donné pour instruction d'«explorer, partout où c'est possible, tous les gisements d'économies» dans l'organisation de ces petites sauteries: cela peut aller, a expliqué Bernard Valero, du choix de services plus économiques à des partenariats avec des entreprises françaises ou des collectivités territoriales françaises, qui accepteraient de prendre en charge une partie des coûts.