Les salaires des fonctionnaires augmenteront cette année mais quand?

SOCIAL François Fillon est resté flou sur le calendrier et les syndicats ont claqué la porte des négociations...

E.M.

— 

Billets en euros.
Billets en euros. — JAUBERT/SIPA

Supprimée, augmentée, reportée ? Le Premier ministre François Fillon n’a pas été très clair concernant la revalorisation salariale des fonctionnaires au 1er juillet prochain, lors d’une conférence de presse sur les déficits ce vendredi.

Face à ce flou, les huit syndicats de fonctionnaires ont quitté prématurément la table vendredi de négociations triennales sur le sujet.

 Hausse de 0,5% maintenue

«L'engagement a bien été pris par le gouvernement d'augmenter le point d'indice de 0,5% au 1er juillet et cet engagement n'est pas remis en cause», déclaré François Fillon vendredi lors d’une conférence de presse sur les déficits. Mais «il y aura une discussion avec les partenaires sociaux» auparavant, a-t-il annoncé.

Dans un communiqué commun, les ministères du Travail et de la Fonction publique avaient pourtant indiqué vendredi matin que rien n’était encore décidée. La hausse des salaires des fonctionnaires serait fonction d' «arbitrages budgétaires» non encore rendus et la décision finale sera annoncée «aux environs du 1er juillet».

Négociations salariales

Les négociations salariales dans la fonction publique viennent de commencer entre les syndicats et le gouvernement. Selon un accord de 2008, l’indice doit être augmenté de 0,5% le 1er juillet prochain et le 1er juillet 2011.

Mais des rumeurs ont circulé en début de semaine sur la volonté de Bercy et de Matignon de geler cet indice dès cette année et jusqu’en 2013, pour cause de rigueur nationale.

Elément central

«Depuis plusieurs jours, des informations filtrent d'un peu partout sur le fait qu'aucune augmentation ne soit à l'ordre du jour pour les années 2011, 2012 et 2013, voire que la très insuffisante revalorisation» de 0,5% prévue pour 2010 «pourrait être supprimée», ont ainsi déploré un texte signé vendredi par les huit syndicats (CGT,FSU,FO, Solidaires, Unsa, CFDT,CFTC, CGC) et que s'est procuré l'AFP.

 «La valeur du point d'indice» est «l'élément central et prioritaire en matière salariale dans la fonction publique», affirme le document.