Produit d'épargne chéri des Français, le Livret A, dont le montant des dépôts atteint actuellement des niveaux record, pourrait voir son taux de rémunération baisser le 1er février si le ralentissement de l'inflation et la baisse des taux d'intérêt se confirment.
Produit d'épargne chéri des Français, le Livret A, dont le montant des dépôts atteint actuellement des niveaux record, pourrait voir son taux de rémunération baisser le 1er février si le ralentissement de l'inflation et la baisse des taux d'intérêt se confirment. — Mychèle Daniau AFP/Archives

ECONOMIE

La rémunération du Livret A devrait remonter en août

A au moins 1,5%...

La rémunération du Livret A devrait remonter au moins à 1,5% au mois d'août, affirme vendredi le quotidien économique Les Echos. Une information confirmée par François Baroin, qui a annoncé que le taux allait être revu à la hausse pour suivre l'inflation.

«Maintenu à un taux plancher historique de 1,25% depuis un an, le Livret A devrait voir son taux remonter à 1,50%, voire 1,75% à partir du 1er août, à la faveur du retour de l'inflation», écrit Les Echos.

«Rendement réel positif»

«Après dix-huit mois d'érosion continue de sa rémunération, le produit d'épargne préféré des Français retrouvera ainsi un rendement réel positif», souligne la quotidien économique.

«Deux fois par an, le 15 janvier et le 15 juillet, le niveau de rémunération du Livret A est en effet calculé selon une formule mathématique fondée sur l'évolution des taux courts du marché, d'une part, et sur celle de l'inflation hors tabac, d'autre part», rappelle-t-il.

Or, souligne Les Echos, «si le premier pilier des taux reste très bas, le second affiche une remontée sensible depuis plusieurs semaines».