La marée noire submerge un peu plus BP

ENVIRONNEMENT Sa note a été dégradée et la catastrophe pourrait lui coûter jusqu’à 37 milliards de dollars...

E.M.

— 

Entre les frais de nettoyage, les tentatives pour endiguer la fuite et l'aide aux riverains, British Petroleum a dépensé 990 millions de dollars.
Entre les frais de nettoyage, les tentatives pour endiguer la fuite et l'aide aux riverains, British Petroleum a dépensé 990 millions de dollars. — W. MCNAMEE / AFP

Image ternie, plaintes en série et pertes économiques: la marée noire dans le golfe du Mexique submerge tous les jours un peu plus BP.

Alors que sa valeur boursière a perdu 37% en six semaines, le groupe britannique vient de voir sa note dégradée par les agences de notation. Et les analystes ont revu à la hausse le coût total de la catastrophe pour British Petroleum, à 37 milliards de dollars environ.

Note dégradée

Face aux  conséquences financières de la marée noire, les agences de notations Fitch et Moody’s ont abaissé jeudi la note de BP avec des perspectives négatives.

«Le déclassement de la notation de Fitch reflète l'opinion de Fitch suivant laquelle les risques pour les affaires et le profil financier de BP ont continué de s'accroître à la suite de l'incident Deepwater Horizon», explique ainsi l’agence.

60 milliards de dollars de pertes

Ces décisions devraient aggraver un peu plus la situation économique de BP. Depuis le début de la catastrophe, la valeur boursière du groupe britannique a fondu de 60 milliards de dollars. Fin avril, le groupe pesait 178 milliards de dollars. Il n’en vaut plus que 117 milliards aujourd’hui.

Et les pertes ne font que commencer. Conformément à la loi américaine qui veut que le pollueur paye, le gouvernement a envoyé jeudi une première facture de 69 millions de dollars à BP. Elle devrait être suivie de plusieurs autres.

Un coût de 37 milliards de dollars?

Les analystes ont quant à eux revu à la hausse leurs estimations du coût total de la catastrophe pour British Petroleum.

Crédit Suisse considère ainsi que la marée noire pourrait lui coûter jusqu’à 37 milliards de dollars, contre 18 milliards de dollars il y a encore quelques jours.

Les coûts de nettoyage pourraient ainsi atteindre, selon ces analystes, entre 15 et 23 milliards de dollars et les frais juridiques 14 milliards de dollars. Quelque 180 plaintes en action collective ont ainsi déjà  été déposées devant au moins six tribunaux fédéraux des Etats côtiers américains.