La réforme de la taxe professionnelle va coûter plus cher à l’Etat

FISCALITÉ l devrait débourser 1 milliard d’euros de plus que prévu...

E.M. avec agence

— 

Illustration d'une pièce de deux euros.
Illustration d'une pièce de deux euros. — M. FOURMY/SIPA

Bonne surprise pour les entreprises mais mauvaise nouvelle pour l’Etat. La suppression de la taxe professionnelle (TP) devrait lui coûter 1 milliard d’euros de plus que prévu,  selon une information publiée jeudi par le journal Les Echos.

1 milliard d’euros en plus

Les sociétés françaises aurait économisé non pas 5,6 mais 6,6 milliards d’euros grâce à la fin de la TP, selon les dernières simulations de l'Inspection générale des Finances, cité par l’article. L’impôt qu'auraient dû payer les entreprises sans la réforme aurait donc été sous-estimé.
 
Compensation envers les collectivités

C’est donc 1 milliard d’euros de plus que prévu que l’Etat pourrait devoir verser aux collectivités locales. Perçues auparavant par les communes, régions et départements, la réforme de la TP a mis à mal leurs recettes fiscales.

Le gouvernement s’était donc engagé à compenser intégralement le manque à gagner avec la mise en place d’une contribution économique territoriale et une hausse de ses transferts financiers.
 
Déficit

Ce milliard supplémentaire risque d’augmenter un peu plus le déficit de l’Etat. Interrogé par l'AFP, le ministère du Budget n'était cependant pas en mesure de commenter immédiatement ces chiffres.