Le développement durable selon Jeanne

Chloë

— 

Le développement durable, on en parle beaucoup, partout. Je m’étonne toujours de voir le nombre de publications à ce propos, et les publicités, quand bien même il a été démontré qu’elles ne font souvent que jeter de la poudre aux yeux, continuent de voguer sur ce thème. Pour faire croire que l’on a réfléchi au sujet, voilà même qu’on en propose des termes alternatifs -par exemple, la durabilité- et qu’on empile de nouveaux critères : taux de CO2, coût carbone… Choisir son yaourt devient un vrai casse-tête! Mais où sont les études comparatives et globales -qui n’oublieraient pas les pays émergents- pour savoir si les petits gestes du quotidien, comme ne plus utiliser de sacs plastique ou trier ses déchets, ont un impact dans un monde généralisé de sur-consommation? Quelle est la part de responsabilité réelle d’un citoyen dans un monde dont les normes sont décidées à un tout autre niveau, et répondent à des enjeux – sociaux, environnementaux, mais aussi économiques -parfois contradictoires?

(Le Monde de Jeanne, Diantre! Editions, sortie le 16 mai 2009). Voir aussi le blog de Jeanne.