Radio France: bénéfice de 3,6 millions d'euros

D.H. avec AFP

— 

Jean-Paul Cluzel va laisser les caisses de Radio France pleines. Radio France a dégagé en 2008 un bénéfice net de 3,6 millions d'euros, contre 0,63 million en 2007, en raison d'"une bonne maîtrise des charges d'exploitation", a indiqué jeudi 30 avril le groupe radiophonique public, qui s'apprête à changer de président.

Le bénéfice net de 2008 représente "près de six fois celui de 2007, en dépit de recettes publicitaires en retrait de 1%", a précisé Radio France, au lendemain de la tenue d'un conseil d'administration, le dernier à être présidé par Jean-Paul Cluzel qui va laisser sa place en mai à Jean-Luc Hees.

La baisse de la publicité en 2008 s'explique par les répercussions de l'annonce de la suppression de la publicité sur France Télévisions, bien que le groupe radiophonique "ne soit pas concerné directement".

Le bénéfice de 2008 "est le fruit d'une très bonne maîtrise des charges d'exploitation", dont la hausse "est limitée à 1,3% par rapport à 2007, grâce à la démarche systématique d'optimisation engagée au cours des années récentes et poursuivie en 2008", a ajouté le groupe. "De 2004 à 2008 (durée du mandat de Jean-Paul Cluzel: ndlr), Radio France aura pu renforcer ses capitaux propres d'un résultat cumulé de 6,2 millions d'euros et dégager une capacité d'autofinancement totale de 100 millions d'euros", selon le groupe.

Le conseil d'administration a par ailleurs été informé de la dissolution de l'Association des employeurs du service public de l'audiovisuel et de la mise en cause des conventions collectives qui en a résulté. Le journaliste Jean-Luc Hees, proposé par la présidence de la République, devrait succéder en mai à Jean-Paul Cluzel, dont le mandat de quatre ans n'a pas été renouvelé.