ExxonMobil Numéro 1 aux Etats-Unis

— 

ExxonMobil au top. Le géant pétrolier a repris la première place dans le classement annuel du magazine Fortune des 500 plus grandes compagnies américaines, occupé l'an dernier par Wal-Mart Stores, malgré la rechute du prix du baril de brut.

Le chiffre d'affaires de la "major" a atteint près de 443 milliards de dollars l'an dernier, pour un résultat net de 45,2 milliards de dollars, qui en fait également l'entreprise la plus profitable au monde. "Si le quatrième trimestre a montré quelque-chose, c'est qu'ExxonMobil est tout à fait capable de gagner des milliards de dollars même avec un baril de brut à 50 dollars, voire moins", observe le magazine.

Fortune estime que le groupe aura deux défis à relever dans les années à venir: le changement climatique et le renouvellement des réserves d'hydrocarbures. L'administration Obama va-t-elle passer une loi visant à limiter les émissions de gaz à effet de serre qui pénaliserait les industries polluantes comme l'industrie pétrolière? Le groupe va-t-il employer les 31 milliards de dollars dont il dispose en banque pour s'offrir des proies attrayantes et accroître ses réserves d'hydrocarbures? Deux sujets qui devraient être soulevés par les actionnaires d'ExxonMobil lors de l'assemblée générale du groupe, prévue le 27 mai à Dallas.

Wal-Mart est pour sa part relégué à la deuxième place du classement, avec un chiffre d'affaires de 407 milliards de dollars. Il est suivi par Chevron et ConocoPhillips, deux autres géants pétroliers, puis General Electric. Viennent ensuite General Motors et Ford, puis AT&T et Hewlett-Packard. Valero Energy, autre géant pétrolier, ferme la marche du top 10.

Mais ces grandes entreprises ne sont pas celles qui ont fait gagner le plus d'argent en Bourse l'an dernier, selon Fortune. Il fallait regarder du côté de sociétés comme Dollar Tree, un spécialiste des produits vendus 1 dollar, Family Dollar Stores (maxidiscompte), Nash Finch Company (un distributeur alimentaire), World Fuel Services (un distributeur de produits pétroliers à l'aviation, la marine ou le transport routier), Amgen (biotechnologie), Omnicare (recherche pharmaceutique) ou Wal-Mart Stores.

Le classement est chamboulé en ce qui concerne les entreprises où il fait bon travailler: Valero Energy, Microsoft, Goldman Sachs, Cisco, Fedex, Publix Super Markets, Google font partie des plus grosses entreprises américaines qui offrent de bonnes conditions de travail à leurs salariés.

Sur le seul critère des entreprises où les employés se sentent bien, l'entreprise la mieux notée est NetApp (solutions de stockage de données), suivie du courtier Edward Jones, du cabinet de conseil en stratégie Boston Consulting Group, de Google, Wegmans Food Markets (supermarchés), Cisco, Genentech (biotechnologie), Methodist Hospital System (hôpital basé à Houston), Goldman Sachs ou Nugget Market (supermarchés).