Obama promet des choix "difficiles et impopulaires"

G. G. avec AFP

— 

Les mesures prises par Washington et ses partenaires internationaux "commencent à susciter des signes de progrès économiques", a déclaré mardi 14 avril Barack Obama.

"Mais cela ne signifie pas que les temps difficiles sont derrière nous. 2009 va rester une année difficile pour l'économie américaine", a prévenu le président américain. "La sévérité de cette récession va causer davantage de suppressions d'emplois, davantage de saisies immobilières et davantage de souffrances avant que l'année ne s'achève", a-t-il ajouté.

"Les marchés vont continuer à monter et à chuter, le crédit est toujours loin de circuler aussi facilement qu'il devrait, la restructuration (de l'assureur) AIG et des groupes automobiles va nécessiter des choix difficiles et parfois impopulaires", a-t-il mis en garde. Le gouvernement américain chercherait ainsi à scinder le géant de l'automobile GM, au bord de la faillite.