"Ayons la PME attitude"

Thibaud Vadjoux

— 

La présidente du Medef, Laurence Parisot, a lancé son mot d'ordre aux chefs d'entreprises et élus en temps de crise: "Ayons la PME attitude", a t-elle déclaré jeudi 11 juin sur l'antenne de France Info. "Elus, gouvernements, grands entreprises doivent se demander comment ils peuvent être solidaires avec ces entreprises qui sont forcément plus fragilisées que toutes les autres mais qui, en même temps, peuvent être les premières à repartir et à créer des emplois", a dit la patronne du Medef.

Laurence Parisot veut sans doute faire taire l'idée que les grandes entreprises qu'elle représente sont les principales responsables de la crise, car petites et grandes entreprises partagent les mêmes problèmes. C'est sur thème, que la patronne des patrons va réunir entreprises du CAC40 et PME, lundi prochain, pour une conférence au Medef.

"Six à huit mois difficiles devant nous"

Par ailleurs, Laurence Parisot s'est montrée assez optimiste sur le retour de la croissance, soulignant "qu'il y a des indicateurs qui commencent à signifier qu'il va y avoir une sortie de crise".

"Je pense qu'il y a encore six à huit mois difficiles devant nous, mais quand on voit que les marchés financiers commencent à bien se comporter, que le prix des matières premières est en augmentation, que la Chine est à nouveau dans un rythme de production soutenue, ça veut dire que d'ici quelques mois il va y avoir une reprise mondiale", a-t-elle estimé. Pour la présidente du Medef, "ce qui compte, c'est comment nous, les entreprises françaises, allons pouvoir en profiter".