80.000 chômeurs de plus en février

C.B. avec AFP

— 

Le nombre de demandeurs d'emplois inscrits à Pôle emploi a "fortement progressé" en février avec "80.000 demandeurs d'emploi" supplémentaires, après

90.000 en janvier
, a annoncé mercredi 25 mars la chaîne d'information en continu LCI, sans plus de précisions. Le nombre d'inscrits au chômage doit être publié mercredi 25 mars à 18h avec une nouvelle présentation statistique, qui remplace les huit catégories actuelles de demandeurs d'emploi par cinq catégories.

Interrogé par l'AFP, le ministère de l'Economie et de l'Emploi a indiqué qu'il "ne confirmait pas ces chiffres à ce stade". Prié de dire s'il confirmait le chiffre donné par LCI, le président de l'Unedic, Geoffroy Roux de Bézieux (Medef) a répondu sur BFM: "Officiellement non, mais on ne sera pas très loin de ce chiffre-là, et ce n'est une surprise pour personne. On a eu un mois de janvier très difficile, avec 90.000, on aura un mois de février un peu en-dessous mais pas beaucoup".

La moindre hausse des inscrits en février comparé à janvier a "en partie une explication de calendrier" puisqu'il y a eu trois jours ouvrables en moins. "C'est le même rythme depuis le début de l'année et ça continue en mars", a-t-il ajouté.

En janvier, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits dans l'ancienne catégorie 1 (à la recherche d'un CDI à temps plein et ayant travaillé moins de 78 heures dans le mois) avait progressé de 86.900 à 2,2 millions (selon une estimation révisée).

Avec la nouvelle catégorie A (personnes n'ayant pas du tout travaillé et à la recherche de tout type de contrat de travail), le nombre de demandeurs d'emploi aurait progressé de 100.400 pour atteindre 2,3 millions.

Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie B (ayant exercé une activité réduite de moins de 78 heures) aurait diminué de 4.200, à 462.000 personnes, et ceux en catégorie C (ayant une activité réduite de plus de 78 heures), aurait baissé de 9.100, à 556.000 personnes.

Au total, pour ces trois nouvelles catégories, on aurait compté 87.100 chômeurs inscrits supplémentaires, à 3,3 millions de personnes.