Paris démarre la semaine en trombe

C.B.

— 

Très bon début de semaine à la Bourse de Paris, où le CAC 40 termine en hausse de 2,81% à 2.869,57 points. L'indice vedette a grimpé de 78,43 points à 2.869,57 points dans un volume d'échanges de 2,871 milliards d'euros. Vendredi, il avait pris 0,51% à 2.791,14 points. La Bourse de Londres a terminé en forte hausse, l'indice Footsie-100 des principales valeurs gagnant 109,96 points, soit 2,86% par rapport à la clôture de vendredi, à 3.952,81 points. L'indice vedette Dax de la Bourse de Francfort a fini lundi en hausse de 2,65% à 4.176,37 points, contre 4.068,74 points vendredi à la clôture.

Après avoir ouvert dans le vert, porté par les premiers détails dévoilés par Timothy Geithner sur son plan dans le Wall Street Journal, le marché parisien avait accéléré jusqu'à prendre plus de 2%, avant le discours officiel du secrétaire au Trésor. Celui-ci a présenté vers 13h son plan qui prévoit la création de deux mécanismes associant des investisseurs privés, l'un pour les prêts, l'autre pour des titres adossés à des actifs immobiliers. Comme annoncé en février, le Trésor entend consacrer dans un premier temps 75 à 100 milliards de dollars de fonds publics pour mobiliser avec le secteur privé jusqu'à 500 milliards de dollars "de puissance d'achat pour acheter les actifs hérités" de la dernière bulle immobilière.

Cette annonce a propulsé les valeurs financières. Selon le Trésor, la présence des actifs invendables dans les bilans des banques est à l'origine de la crise du crédit car elle a fait naître la suspicion entre les banques et les empêche de prêter autant qu'elles le pourraient avec des bilans "propres". Ainsi, BNP Paribas a progressé de 9% à 34,50 euros, Natixis de 7,91% à 1,36 euro, Axa de 5,75% à 9,90 euros, Société Générale de 8,74% à 31,80 euros et Crédit Agricole de 5,61% à 9,17 euros.