Suncor se rapproche de Petro-Canada

— 

Le pétrole canadien est en ébullition. Suncor Energy va se rapprocher de son compatriote Petro-Canada, une transaction payée entièrement en actions. Dans un communiqué commun, les actionnaires de Petro-Canada recevront 1,28 action Suncor. Cette opération valorise la société à près de 15 milliards de dollars canadiens et représente une prime de 29%. "Le portefeuille combiné représente les plus importantes ressources de sables pétrolifères, une marque canadienne réputée dans le secteur aval, de solides actifs reliés à l'exploration et la production classiques et la production à faible coût de la côte Est du Canada et du secteur international", affirment les deux sociétés.

Le rapprochement permet d'unir deux groupes complémentaires en matière de production d'hydrocarbures. Suncor titre l'essentiel de ses ressources de la production de pétrole à partir de sables bitumineux, une technologie de production dite "non conventionnelle", qui constitue une importante ressource minière du Canada et attire de nombreuses majors, parmi lesquelles Total. Ce dernier aurait eu des vues sur le canadien Nexen, selon des rapports de presse. Petro-Canada réalise l'essentiel de sa production dans le pétrole dit classique.

Suncor et Petro-Canada ont vu leur cours de Bourse durement affecté par la chute du cours du baril de pétrole, après que ce dernier a atteint de sommets en juillet dernier. Les deux groupes, originaires d'Alberta, ont d'ailleurs annoncé d'importantes réductions de leur budget d'investissement. L'annonce d'une éventuelle transaction réglée en actions montre aussi à quel point les compagnies pétrolières se focalisent sur la préservation de leur trésorerie ainsi qu'une moindre confiance dans un rebond rapide du cours du baril de brut. L'ensemble fusionné aura une production de 683.100 barils d'équivalent pétrole par jour et des réserves prouvées estimées à environ 7,5 milliards de barils équivalent pétrole. Il emploiera 12.886 personnes.

Suncor est la troisième compagnie pétrolière du pays par la capitalisation boursière. Fondée en 1953, l'entreprise a dégagé l'an dernier un profit net de 2,1 milliards de dollars, en repli de 28% sur un an, pour une production de 264.700 barils par jour. L'essentiel de cette production vient des sables bitumineux. Petro-Canada affiche une production de 418.400 barils par jour, dont plus de la moitié vient de "pétrole classique". L'entreprise a dégagé un bénéfice net de 3,1 milliards de dollars en 2008, en hausse de 15%.