Le forum mondial de l'eau se clôture sur un désaccord

P. V. avec AFP

— 

Le 5e Forum mondial de l'eau, qui a rassemblé plus de 25.000 personnes pendant une semaine à Istanbul, s'est achevé dimanche 22 mars sur une déclaration qui affirme notamment la nécessité d'améliorer l'accès à l'eau et à l'assainissement à travers le monde. La notion de "droit à l'accès à l'eau", réclamée avec force par nombre d'ONG et plusieurs pays, ne figure cependant pas dans ce texte, dont la signature coïncide avec la Journée mondiale de l'eau.

Le texte énumère un certain nombre d'engagements pour mieux gérer la demande en eau, favoriser l'accès à l'assainissement dont 2,5 milliards de personnes sont encore privées, ou encore lutter contre la pollution, des cours d'eau comme des nappes phréatiques. "La déclaration ministérielle est un document important qui servira de repère au niveau gouvernemental", a déclaré le ministre turc de l'Environnement, Veysel Eroglu.