Le PDG d'AIG demande aux cadres de rendre la moitié des primes

P.V. avec AFP

— 

Le PDG d'AIG Edward Liddy a déclaré mercredi 18 mars devant une commission du Congrès américain avoir demandé aux cadres dirigeants de la compagnie de rendre "au moins la moitié" des primes qu'ils ont perçues après le sauvetage de l'assureur par l'Etat. "J'ai demandé aux employés d'AIG Financial products d'aller de l'avant et de faire la bonne démarche. J'ai demandé à ceux qui ont reçu des paiements de 100.000 dollars ou plus de rendre au moins la moitié de ces paiements", a-t-il déclaré devant les parlementaires. "Quelques-uns ont déjà fait un geste et ont proposé de rendre la totalité de leurs primes", a-t-il annoncé.

La sous-commission de la Chambre des représentants chargée notamment des assurances a commencé à auditionner M. Liddy mercredi peu avant 13H30 (18H30 GMT). M. Liddy a également assuré que s'il avait été PDG au moment où ces primes ont été négociées, il n'aurait pas donné son accord aux contrats concernant les primes contestées.