Télérama songe à augmenter son prix de vente

C.B. avec AFP

— 

L'hebdomadaire culturel Télérama développe ses activités autres que sur le papier pour devenir "un magazine global" et "réfléchit" à une hausse du prix de vente, face à un marché publicitaire en crise, ont indiqué lundi 23 mars ses dirigeants lors d'un point presse. Le magazine "réfléchit" à augmenter de 30 centimes son prix en kiosque, à 2,30 euros, a déclaré Philippe Thureau-Dangin, président de l'hebdomadaire. "Nous pensons que ce que nous faisons s'inscrit dans l'univers des "news magazines", dont le prix est compris entre 2,40 et 3,50 euros".

Télérama avait en 2008 une diffusion payante de quelque 642.000 exemplaires (source OJD), dont 540.000 abonnés (avec un taux de renouvellement de 85%). Télérama, qui appartient au groupe Le Monde, est bénéficiaire. Philippe Thureau-Dangin a indiqué ne pas attendre "des merveilles pour fin 2009" en matière de recettes publicitaires, "ce qui nous pousse à plus d'imagination et d'initiatives", notamment sur le web (site et radio) et la vente de produits (boutique en ligne).

La baisse des recettes publicitaires est évaluée entre 15 et 20%, "comme chez tous les éditeurs", a-t-il indiqué sans plus de précision. Selon lui, "il ne faut pas tirer des conséquences trop rapides du début d'année car plusieurs secteurs vont devoir communiquer, même si certains ne vont pas revenir" prochainement, tels que l'automobile, a-t-il ajouté.