Le comptable de Bernard Madoff inculpé de fraude

C.B. avec AFP

— 

Le comptable du financier américain déchu Bernard Madoff, David Friehling, a été arrêté et inculpé de fraude sur titres et de rédaction de faux rapports d'audit, selon un document du parquet publié mercredi 18 mars à New York. Bernard Madoff, 70 ans, qui a avoué avoir monté une gigantesque fraude portant sur quelque 50 milliards de dollars, était depuis le 11 décembre dernier le seul accusé dans l'affaire.

"Depuis au moins le début des années 90, jusque vers le 11 décembre 2008, David Friehling a, directement ou indirectement, été en relation avec l'acquisition et la vente de titres, (...) manipulé les documents et violé les réglementations en vigueur (...) établissant de faux relevés et audits financiers pour la société Bernard L. Madoff Investments Securities LLC", selon le document cosigné par la police fédérale américaine (FBI), et Lisa Baroni, substitut du procureur fédéral. Il s'est rendu lui-même à la police, et risque jusqu'à 105 ans de prison s'il est reconnu coupable, précise le procureur Lev Dassin. La décision d'incarcération ou de maintien en liberté sous caution devait être prise plus tard dans la journée.

L'expert-comptable, qui dirigeait un petit cabinet d'audit, a également été accusé d'avoir remis à la SEC, l'autorité boursière américaine, des rapports falsifiés sur la société de conseil en investissement "Bernard Madoff Investments Securities LLC" à quatre reprises, en 2004, 2005, 2006 et 2007. David Friehling a été payé entre 12.000 et 14.500 dollars par mois par Madoff entre 2004 et 2007, précise le tribunal. "Bien que M. Friehling ne soit pas accusé d'avoir eu connaissance du schéma de Ponzi monté par Madoff, il est accusé d'avoir trompé les investisseurs avec ses faux audits sur l'entreprise, qui ont entretenu l'illusion que M. Madoff plaçait l'argent de ses clients", écrit le procureur. "L'enquête se poursuit", ajoute-t-il.

Bernard Madoff, 70 ans, qui a avoué avoir monté une gigantesque fraude pyramidale (schéma de Ponzi) portant sur quelque 50 milliards de dollars et n'avoir jamais investi l'argent que les clients lui confiaient, était depuis le 11 décembre dernier le seul accusé dans l'affaire. Il a

plaidé coupable
jeudi 12 mars de 11 chefs d'inculpation, et a été
incarcéré
dans l'attente de la sentence qui doit être prononcée le 16 juin prochain.

L'arrestation de l'expert-comptable n'est pas véritablement une surprise. Dès la révélation du scandale, des spécialistes avaient souligné qu'il était étrange que l'ancien homme d'affaires ait choisi un cabinet d'audit inconnu plutôt qu'un des grands noms de la vérification comptable.