Un nouveau prêt de 3 milliards d'euros pour l'automobile européen

P.V. avec AFP

— 

La Banque européenne d'investissement (BEI), bras financier de l'UE, a décidé jeudi 12 mars comme prévu d'augmenter ses prêts en faveur du secteur automobile, en approuvant une série de prêts pour 3 milliards d'euros. Les bénéficiaires sont les constructeurs allemands BMW et Daimler, les français Renault et PSA Peugeot Citroën, l'italien Fiat, les suédois Scania, Volvo Trucks et Volvo Cars, a précisé la BEI. Chaque groupe a obtenu 400 millions d'euros, sauf Volvo Cars qui se contente de la moitié. Ces prêts sont destinés essentiellement à favoriser le développement des technologies vertes (amélioration du rendement énergétique et réduction des émissions de CO2).

Le conseil d'administration de la BEI, qui a approuvé jeudi les 3 milliards d'euros de prêts, devrait encore décider d'en accorder 2,8 milliards supplémentaires pour le secteur automobile en Europe d'ici mai, a précisé la BEI dans un communiqué. Le montant des prêts accordés par la BEI au secteur automobile depuis fin 2008 devrait ainsi être porté à près de 6,3 milliards d'euros d'ici mai, puis à plus de 7 milliards d'euros à la fin du premier semestre, indique la banque.

La BEI avait déjà fait savoir en février qu'elle devrait augmenter nettement ses prêts par rapport à l'enveloppe prévue, qui était jusque là de 4 milliards d'euros cette année pour des technologies respectueuses de l'environnement dans le secteur des transports, et autant l'année prochaine. Plusieurs pays, notamment la France, ont réclamé ces dernières semaines une augmentation des prêts de la BEI pour le secteur automobile en crise, un des premiers employeurs européens.