Recevoir de la pub en étant payé

C.V. avec AFP

— 

Une offre permettant aux utilisateurs de téléphones portables d'être payés pour recevoir des publicités sur leurs mobiles, a été lancée jeudi en France par la société Pumbby. Ouverte aux inscriptions depuis lundi 6 avril en France, elle compte déjà 12.000 membres.

Partant du constat qu'"il y a de plus en plus de publicités reçues par SMS et non-désirées", Pumbby propose aux utilisateurs de mobiles de s'inscrire pour recevoir volontairement des publicités moyennant rémunération, a expliqué dans une conférence de presse Jean-Paul De Ville, fondateur de la société.

Les abonnés au service reçoivent ensuite des publicités sur leur téléphone sous différentes formes: SMS, message multimédia qui se connecte à internet, message vocal sur le répondeur... pour un "salaire" de 10 à 35 centimes par publicité. Ils peuvent choisir le nombre de publicités qu'ils acceptent de recevoir par jour et les moments où ils ne souhaitent pas en recevoir (le soir, le week-end...). Pumbby indique sur son site: "normalement, avec une moyenne de 3 par semaine, vous recevrez environ 4,20€ par mois. Ce qui est garanti, c'est le prix par message affiché, celui-ci est de 0,35€". Les sommes sont versées par virement lorsque le montant du compte atteint 20 euros.

Cette offre, qui cible les 16-35 ans, a été lancée début 2008 en Belgique et a séduit 183.000 personnes. En un an, elle a reversé 156.000 euros à ses abonnés, au travers de 100 campagnes publicitaires.

"Nous espérons avoir deux à trois campagnes publicitaires par semaine d'ici la fin de l'année, et 60.000 membres", a indiqué Jean-Paul De Ville qui affiche un objectif de chiffre d'affaires de 2,5 millions d'euros.