Munich Re: chute de 61% des bénéfices

— 

Munich Re annonce ce mardi 3 mars une chute de 61% de son résultat net annuel à 1,5 milliard d'euros, en raison d'une baisse des résultats de ses activités d'investissement due à la chute des marchés financiers.

Le réassureur avertit qu'il abandonne son objectif d'une bénéfice par action de 18 euros prévu en 2010, fixé avant l'effondrement des marchés financiers. Dans un communiqué de presse, le président du groupe, Nikolaus Von Bomhard, explique que cet objectif "n'est plus réaliste". Le groupe vise toujours un objectif de rentabilité ajustée du risque de 15% en moyenne sur un cycle de marché. Fin 2008, la rentabilité ajustée du risque était de 6,9% contre 20,2% en 2007.

Au cours de l'exercice, les activités de réassurance du groupe ont subi d'importantes pertes liées à l'ouragan Ike. Le résultat opérationnel de la division a diminué de 9,2% à 3,8 milliards d'euros. La contribution de la réassurance au bénéfice net du groupe atteint 2,3 milliards d'euros en 2008, contre 3,3 milliards d'euros en 2007.

Les activités d'assurance ont vu leur profit d'exploitation chuter de 62% à 477 millions d'euros. L'exercice a aussi été marqué par d'importantes dépréciations d'actifs sur les portefeuilles de titres financiers détenus par le groupe. Ces pertes de valeurs ont été en partie compensées par des politiques de couverture tout au long de l'année 2008.

Le bénéfice par action ressort à 7,48 euros. Munich Re annonce le maintien de son dividende à un niveau stable de 5,5 euros. Avec ces résultats, Munich Re se démarque de son concurrent Swiss Re, qui a annoncé il y a peu une perte de 585 millions de francs suisses, ainsi qu'une levée de fonds auprès de Warren Buffett et la réduction de son dividende pour faire face aux conséquences de la crise financière.