Obama veut revoir les règles des marchés financiers

E24 avec agences

— 

Réguler. Le président américain Barack Obama veut remanier les règles de régulation des marchés financiers. Une réforme profonde est indispensable pour éviter que ne se reproduise la crise actuelle, a-t-il déclaré après avoir rencontré des parlementaires républicains et démocrates. "L'expérience douloureuse" actuelle montrait que les règles en vigueur devaient être modernisées.

"Si nous guidons la main invisible du marché avec des principes forts, nos marchés se ressaisiront, notre économie se développera à nouveau et les Etats-Unis seront à nouveau à la pointe du monde comme ils le furent au siècle dernier," a affirmé le président Obama tout en insistant sur la nécessité d'accroître la supervision du secteur financier au lendemain d'un discours prononcé devant le Congrès qui visait davantage à convaincre les citoyens américains que les marchés.

Les experts eux sont divisés. Certains estiment qu'une modification rapide des règles de régulation permettrait de restaurer la confiance sur les marchés alors que d'autres pensent que cela viendrait compliquer une éventuelle reprise. Quant aux parlementaires américains, ils travaillent à la rédaction d'une ébauche de législation qui devra être achevée le 2 avril afin qu'Obama puisse en faire part à ses partenaires du G20 lors de leur réunion de Londres.

Réunis dimanche à Berlin, les membres européens du G20 ont tenté de définir une position commune au sujet de la régulation qui inclurait non seulement les marchés financiers mondiaux mais également les fonds spéculatifs, tout en appelant à la mise en place de mécanismes de sanctions à l'égard des paradis fiscaux et des juridictions "non coopératives". "Nous prenons l'engagement que tous les marchés, produits et acteurs financiers, y compris les fonds spéculatifs et les agences de notation, soient assujettis à une supervision et une régulation", avait déclaré la chancelière allemande Angela Merkel.