Les effets personnels de Gandhi adjugés pour 1,8 million de dollars

E24 avec AFP

— 

Les lunettes et d'autres objets ayant appartenu au Mahatma Gandhi ont été adjugés à New York à un homme d'affaires indien pour 1,8 million de dollars, jeudi 5 mars. Présent chez le marchand Antiquorum Auctioneers, l'intermédiaire Tony Bedi a fait monter les enchères pour le compte du milliardaire indien Vijay Mallya, et a emporté le lot composé des célèbres lunettes rondes, d'une montre de gousset, de sandales en cuir à lanières, d'un bol et d'un plat. Antiquorum avait estimé le produit de la vente entre 20.000 et 30.000 dollars.

Accueilli par des applaudissements dans la salle au comble de l'effervescence, l'enchérisseur a assuré que la collection retournerait en Inde. Mais des questions légales pourraient être soulevées dans les prochains jours, selon des experts. Les enchères se sont déroulées alors que le militant pacifiste James Otis, propriétaire des objets, venait juste de déclarer à la presse qu'il avait demandé à la maison d'enchères de les retirer et de les lui rendre. L'avocat de James Otis a estimé que la vente n'était pas valable puisque son client en avait demandé l'annulation. Antiquorum a décrété un délai de 15 jours pour trancher ce litige, avant de remettre les lunettes et les autres objets à l'acquéreur.

New Delhi avait protesté avec véhémence contre cette vente, arguant que les objets personnels du Mahatma Gandhi faisaient partie du patrimoine national indien. Mohandas Karamchand Gandhi, connu sous le nom de Mahatma ("grande âme") Gandhi, fut l'artisan du mouvement de désobéissance civile qui allait aboutir à la partition sanglante de l'Empire britannique des Indes et à l'indépendance de l'Inde et du Pakistan les 14 et 15 août 1947. Né le 2 octobre 1869 dans le nord-ouest de l'Inde, cette figure de la non-violence et de l'anticolonialisme fut assassinée à l'arme à feu à New Delhi le 30 janvier 1948 par l'extrémiste hindou Nathuram Godse.