Saab supprime 750 emplois dans sa principale usine

J.B. avec AFP

— 

Rien ne va plus pour Saab. Le constructeur automobile suédois, actuellement

en procédure de sauvegarde
pour éviter la faillite, va supprimer 750 emplois sur 4.100 au total sur son principal site de production en Suède. "Nous avons annoncé ce matin aux employés que nous allions supprimer 750 emplois dans notre usine de Trollhättan", a déclaré à l'AFP Joe Oliver, un responsable de la communication de Saab Automobile, dont le propriétaire américain General Motors a annoncé le mois dernier qu'il se séparerait quoiqu'il arrive d'ici 2010.

"C'est une action nécessaire pour améliorer la trésorerie, vu que la priorité pour Saab est de se réorganiser efficacement afin d'attirer de nouveaux investisseurs", a-t-il ajouté. Saab, qui a reçu fin février l'aval d'un tribunal suédois pour être placé en procédure de sauvegarde afin d'éviter une faillite, cherche à devenir une entité indépendante de General Motors, et est actuellement en quête de repreneurs.

Plusieurs repreneurs potentiels
se seraient déjà manifestés, selon Saab et le gouvernement suédois.